Campagne sur la malvoyance

12 Octobre 2021

À l’occasion de la journée mondiale de la vue, l’association Valentin Haüy lance sa première campagne de sensibilisation auprès du grand public sur le thème de la malvoyance.

En France, plus d’1 700 000 personnes sont touchées par la malvoyance.

Très souvent liée au vieillissement, la malvoyance peut aussi faire basculer la vie de plus jeunes personnes. La malvoyance peut être d’origine congénitale ou consécutive à une pathologie ou à un traumatisme. Les principales causes de déficiences visuelles sont la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le glaucome, la rétinopathie diabétique ou encore l’opacification cornéenne. Ces différents types de déficiences visuelles entrainent des situations de malvoyance aussi différentes que complexes.

À ces pathologies qui viennent perturber tous les repères, s’ajoutent souvent bien d’autres problématiques : un diagnostic tardif, la difficulté d’en parler, la peur de devenir aveugle, le doute de ne pas pouvoir vivre « comme avant », ou que l’entourage et les aidants ne comprennent pas. L’isolement de ces personnes peut alors s’accentuer, et engendrer des conséquences bien plus difficiles avec des répercussions sur la vie quotidienne, sociale et professionnelle. 

  • Peut-on se déplacer sereinement quand on est malvoyant ?
  • Peut-on profiter de la lecture quand on est malvoyant ?
  • Peut-on avoir accès aux nouvelles technologies quand on est malvoyant ?
  • Peut-on envisager un parcours professionnel quand on est malvoyant ?
  • Peut-on bien vivre au quotidien quand on est malvoyant ?

Oui, des solutions existent !

L’association Valentin Haüy, reconnue d’utilité publique depuis 1891, propose de nombreux services nécessaires pour mieux vivre au quotidien avec sa malvoyance !