Randonnées

Les randonnées se déroulent chaque mois dans une ambiance conviviale. Elles réunissent bénéficiaires et bénévoles accompagnateurs, en pleine nature, aux alentours de Versailles : Les bois de Satory, les étangs de Saint-Quentin-en-Yvelines, les sources de la Bièvre, le parc du château de Versailles....

Pendant la randonnéeLes participants se retrouvent à 14 Heures au point de rendez-vous (gare routière ou SNCF, arrêt de bus) avant d'emprunter un car de ligne régulière menant au circuit concocté par Bernadette. Si la randonnée est prévue à Versailles, le groupe commence la marche au point de rendez-vous. 

Pour des raisons de sécurité, chaque bénéficiaire est accompagné par un bénévole. Entre eux, la solidarité est de mise : le terrain parfois accidenté demande une grande confiance et nécessite  des pauses salutaires. 

Une dizaine de kilomètres est ainsi parcourue, ponctuée par des discussions animées très enrichissantes, des descriptions de paysages et le partage d'un goûter.

L'humour et la bonne volonté de chacun soudent le groupe par tous les temps! 

Le retour se situe entre 17 et 18 Heures au point de départ.      

 

Modalités:

•  Un samedi après-midi par mois,

•  Activité gratuite,

•  Inscription obligatoire,

•  Prévoir des chaussures adaptées, un K-way. 

 

Pendant la randonnéeTémoignage :

« Quand un chien guide rencontre un autre chien-guide....' 

En cette après-midi de printemps, 19 randonneurs se retrouvent devant la Mairie de Versailles, empruntent le bus 171 puis descendent à Chaville. 

Après avoir gravi une côte, nous entrons dans un écrin de verdure invitant à la découverte de la nature. Les chiens-guides, libérés de leur harnais, s'engagent dans une course effrénée. Thétis entraîne à sa suite un nouveau compère, dans un concours de facéties (sauts dans les flaques, plongeons dans l'étang...) sous le regard amusé des promeneurs. 

Nous marchons en admirant la feuillaison enfin de retour, les fleurs écloses, les façades ouvragées et colorées des maisons bordant les étangs. Nous croisons un photographe passionné.  Il observe patiemment, chaque jour, la couvaison d'un canard qui a bâtit son nid sur une branche frôlant l'eau. Des pêcheurs à la ligne surveillent l'onde. 

La pause « goûter » est décrétée autour du monument dédié au peintre Corot, Christiane sert un thé revigorant,  Bernadette de savoureux gâteaux ! 

Nous reprenons le circuit et arpentons quelques dénivelés; Les obstacles à franchir sont un moment de solidarité, entre bénéficiaires et bénévoles accompagnateurs. 

En quittant la forêt, les chiens-guides retrouvent sagement leur harnais et les randonneurs le bus 171 afin de rentrer à Versailles. »